sophetnico.fr
carte

Escapade Sud-Américaine

Atacama

27-31/03/2009 photo représentative
étape numéro 14

Il ne nous reste plus qu'une semaine de voyage... Comme on n'a pas très envie de rester en milieu urbain tout ce temps là, on décide d'aller au Nord vers la Serena. Puis en réfléchissant, on se demande ce qu'on va faire pendant 5 jours à la Serena, et on se dit que tant qu'à faire, autant aller vraiment au Nord jusqu'en Atacama. Bon choix! L'Atacama est vraiment différent du reste du Chili, on a l'impression d'arriver dans un autre pays. Les paysages sont déjà ceux de l'altiplano: de hauts plateaux surmontés de volcans enneigés, des lagunes d'un bleu intense au milieu du désert, des flamands roses, des lamas... C'est un paysage très minéral où percent de temps à autres quelques oasis. L'inconvénient à San Pedro de Atacama, c'est qu'il est quasi-impossible de visiter par soi-même. On a donc fait 2 jours de tours organisés avec des agences, ça nous a un peu changé, mais ça valait le coup. C'était finalement une bonne chose de n'avoir que 4 jours sur place, plus aurait été trop. Au programme: - jour 1 le village de Toconao (communauté atacamène), le Salar d'Atacama et la laguna Chaxa avec ses flamands roses, et les Lagunas Altiplanicas (Miscanti et Miñiques) - jour 2 : on loue des vélos pour faire un tour d'une quarantaine de km (le vélo dans le désert, ça chauffe!) à la Valle de la Luna et la Valle de la Muerte, pour finir par le Pukar de Quitor (ruines d'un village fortifié inca) - jour 3: ambiance plage avec la Laguna Cejar, les Ojos del Salar et la Laguna Tebenquinche Puis 24h de bus pour le retour à Santiago et l'avion qui nous ramènera à la maison...



Valparaiso

24-25/03/2009 photo représentative
étape numéro 13

Valparaiso est une ville portuaire historique, entourée de cerros (collines) aux maisons colorées. C'est considéré comme une ville "à ne pas rater" par les guides touristiques. Nous, on ne peut pas dire que ça nous ait enchanté (à part les maquettes des bateaux du musée naval qui étaient chouettes)... Peut-être que le fait de se faire braquer par des jeunes loubards à quelques minutes du centre y est aussi pour quelque chose. 4 jeunes d'une quinzaine d'années nous sont tombés dessus avec un pistolet à air comprimé (heureusement apparemment sans intention de s'en servir) dans une ruelle déserte avec la ferme intention de nous piquer l'appareil photo. Les solides sangles de l'appareil, quelques coups de pied et un peu de course nous auront permis d'en sortir sans rien perdre au passage, mais ça casse l'ambiance... Cela dit, on aura profité de notre escale a Valparaiso pour déguster de bons plats de fruits de mer bien copieux!



Cerro Marmolejo

20-22/03/2009 photo représentative
étape numéro 12

Un peu frustrés par les 50 m manquants pour atteindre les 6000, on décide de tenter le Cerro Marmolejo, près de Santiago. Un peu pressés par le temps maintenant, il nous faut réduire la pause au minimum, on recharge les sacs d'un max de matos (froid, neige, glacier...) de bouffe pour 8 jours : sac bien bien lourd quoi !
Une petite journée de bus et de stop avec les camions de la mine de gypse voisine nous permet de rejoindre la belle vallée de la Engorda. On monte ensuite jusqu'au camp de base vers 3600m, mais la journée est bien dure dans les pierriers et les chaos de blocs (choix d'itinéraire peu judicieux, mais une fois d'un côté du torrent, il n'est pas évident de le traverser... à moins d'être obligé !) et les sacs pèsent définitivement très lourd.
On doit décider de rebrousser chemin, trop crevés pour continuer et ce serait tenter le diable. L'enchainement a fini par nous avoir !



Cordon del Plata : la revanche

10-16/03/09 photo représentative
étape numéro 11

Armés de doudounes et de coques plastiques, nous voilà parés pour une nouvelle tentative dans le Cordón del Plata. Chose apparemment rarissime pour la saison (l'automne démarre), le grand beau temps persiste, ca nous arrange bien. Notre acclimatation persiste également, ce qui nous permet de faire assez facilement 3 jolis sommets : le Vallecitos (5500m), le Rincón (5330m) et le Cerro Plata (5950m). Enfin, facilement c'est vite dit, passés 5000m on va très très doucement, et le mal de tête n'est souvent pas bien loin...



Cordón del Plata

3-8/03/09 photo représentative
étape numéro 11

Voilà des montagnes qui permettent de tester un peu plus sérieusement condition physique et équipement! Le Cordón del Plata est une précordillère entre Mendoza et la cordillère elle-même, dont le très fameux -trop?- Aconcagua. Le Cordón del Plata est classiquement le lieu d'acclimatation pour les andinistes qui se préparent à faire l'ascension de l'Aconcagua. On accède assez facilement à une jolie vallée entourée de sommets à 5000m dont le Cerro Plata (6300m selon des sources optimistes,plus probablement 6000m) qui nous attire bien. On monte au camp de base à 4200m en 3 jours, + 1 jour de repos pour s'acclimater. Ca devient indispensable car nausées et maux de tête nous guettent. Malgré un départ humide, le beau temps persiste et on se lance dans l'ascension du Plata. Comme il y a quand même 1800m de dénivelé, on programme un départ matinal: 4h. La nuit est courte et le réveil glacial. Le problème de la haute altitude, c'est qu'on ne peut pas vraiment forcer l'allure pour se réchauffer, le souffle ne suit pas! Alors quand à 6h du mat on a enfilé toutes les couches d'habits qu'on avait dans le sac et qu'il n'y a toujours pas moyen de réchauffer pieds et mains, on décide qu'il vaut mieux abandonner. Un poil calmés mais pas encore vaincus, on repart par le même chemin après une pause thé pour un sommet plus proche: le Vallecitos (5400m). Avec le soleil ca va mieux, on lutte bien à la montée, mais une fois sur l'arête à 5100m, le vent nous congèle en 10 mn une fois de plus.On se contente de la belle vue sur l'Aconcagua et on redescend sagement. Ca rigole pas la haute montagne, mais on moins, on se sera fait une idée par nous-mêmes. Maintenant, reste à voir si on loue ce qu'il faut dans l'objectif de faire un 6000m, ou si on va à la plage!



Volcan Lanin 2e tentative

27/02/2009 photo représentative
étape numéro 9

Apres une semainde de gramd beau temps cote chilien, on s'est dit que ce serait dommage de partir sans retenter le Lanin ou apparemment il fait grand beau aussi. Pas de chance, ils annoncent nuageux pour le jour ou on pourrait faire l'ascension, donc on decide de faire le sommet (3776 m) en une seule journee et non deux. Soit 2600 m de demivele. On quitte la tente a 3h30. La premiere partie dans la nuit est un peu difficile car le chemin zigzague dans le sable et est vite perdu! Mais on arrive bien au refuge a 7h30, et on continue pour le sommet, qu'on atteint a 11h. Les crampons sont bien inutiles,toute la neige a fondu! Il ne reste plus que le glacier sommital. Il fait bon en haut, et la vue sur les volcans alentours est superbe. La descente est un peu longue et chauffe les pieds, mais on arrive sains et saufs en bas, bien contents.



Traversée du Parc Villarrica

20-25/02/2009 photo représentative
étape numéro 10

Depuis Junin de los Andes en Argentine, on passe a Pucon, d'où on a une superbe vue sur le volcan Villarrica, encore actif. Pour faire l'ascension du volcan, l'administration impose de prendre un guide. On a bien essayé de négocier mais ils n'ont rien voulu savoir, donc on s'est auto-autorisés... Et ca en valait bien la peine, puisqu'on a pu profiter de 1h30 seuls au sommet (un luxe sur le sommet le plus fréquenté du Chili!) pour admirer le cratère: ca fume, ca grogne... C'est beau mais en même temps, on ne veut pas trop s'approcher du trou! Après ca, 5 jours de traversée de plateaux volcaniques avec coulées de lave, de forêts d'araucarias (on a pu manger des pignons!), avec de belles vues sur les volcans aux alentours (le Lanin notamment qui nous fait de l'oeil...). On a de plus en plus de mal a satisfaire notre appétit par contre: on a de plus en plus faim, mais on ne peut pas beaucoup plus porter...



Volcan Lanin : 1ère tentative...

15-16/02/2009 photo représentative
étape numéro 9

Bon, décidément, les administrations sud américaines n'ont pas la même conception que nous de la montagne... Pour avoir l'autorisation de monter, le parc impose une liste de materiel obligatoire. Il faut bien plier et louer le matos demandé... une radio en l'occurence. Ceci dit, il faut bien reconnaitre que quand le vent se met à souffler, il fait frisquet! Arrives au refuge apres 1500m de demivele, le vent se leve et ne fait pas semblant! On ne peut pas se tenir debout. Il neige meme dans la nuit. Le lendemain, grand beau mais grand vent. Il a bien fallu renoncer, mais on ne s'avoue pas vaincus...



Traversee du Parc Nahuel Huapi

7 au 11/02/2009 photo représentative
étape numéro 8

Depuis Bariloche, on gagne villa Catedral, et on s'amuse a remonter a pied les pistes de ski pour entamer la traversee de 5 jours par les refuges Frey - Jakob - Segre - Lopez et arriver a Colonia Suiza. Heureusement qu'on n'ecoute pas les conseils (peu) avises de l'administration du parc qui nous dit qu'il y a de la neige, et que la route est fermee, et patati et patata... puisque ca doit faire un bon bout de temps qu'il n'y a plus de neige!!! Le Parc Nahuel Huapi est tres beau, c'est une jolie traversee avec des passages en créte, et c'est la rando la plus difficile qu'on ai faite pour le moment. On arrive bien fatigués avec plus de jambes.



Volcan Puyehue et Banos El Caulle

1-5/02/2009 photo représentative
étape numéro 7

Une belle rando de 5 jours pour faire le Volcan Puyehue, les Banos El Caulle et le retour par la Ruta Los Americanos. Des campements en plein desert avec une baignoire bien chaude a disposition, il n'y en a pas beaucoup, et c'est bien dommage parce que ca vaut vraiment le coup !!! Rien de tel pour se relaxer apres la marche...



Autour du Cerro Castillo

26-29/01/2009 photo représentative
étape numéro 6

4 jours de rando dans la Reserva Nacional Cerro Castillo. Enfin une rando complete de beau temps, c'etait pas trop tot! 1/2 journee de bonus pour aller rechercher mon sac de couchage perdu par inadvertance au milieu du col a l'aller, on se fait de bonnes petites etapes... Le chemin traverse de grandes vallees glaciaires et des forets de "lenga" (bouffees par les chenilles), avec des montees et des descentes memorables dans les blocs! Pour une fois, y'a pas trop de monde, ca fait du bien... Dommage, on n'a pas vu de huemul (cervide en voie de disparition) pourtant suppose etre present dans la reserve, mais on arrivera a en voir un en partant depuis le minibus!



El Chalten a Chile Chico

25/01/09 photo représentative
étape numéro 5

Apres notre petit tour au Fitz Roy, pas de bus disponible avant 3 jours pour aller au nord. On decide alors de tenter l'experience du stop, qui s'avere plutot bien fonctionner: plus de 500 km en une seule journee sur la "ruta 40" (le desert!). On arrive a la ville de Perito Moreno en 1 jour, plus vite qu'en bus! Le lendemain, passage de la frontiere pour rejoindre Chile Chico au Chili, puis embarquement le jour d'apres sur le bateau pour traverser le Lago Genreal Carrera et arriver a Puerto Ibanez. Bref, on arrive au depart de notre prochaine rando...



Fitz-Roy

21-23/01/2009 photo représentative
étape numéro 4

Fitz-Roy, rien que le nom, ça a de quoi faire rever... et il faut bien reconaitre que le sommet a sacrement de la gueule quand il apparait apres quelques heures de route dans la pampa plate comme la main ! Ensuite, les nuages capricieux et le contre jour compliquent un peu les choses pour faire de belles photos, mais la balade est bien sympa...



Torres de Paine

11-18/01/2009 photo représentative
étape numéro 3

8 jours de rando pour faire le grand tour du parc Torres del Paine. Chouette bien que tres touristique. Les campings payants ont le don de faire raler Nico... On a eu droit a 3 jours de grand beau temps (juste le temps de prendre des coups de soleil aux oreilles) avant d'avoir la pluie et la neige, de quoi nous rappeler qu'on est en Patagonie et pas sous les tropiques! Dommage pour la vue sur le glacier et les Torres, mais on a quand meme quelques aperçus sympas.



Isla Magdalena

10/01/2009 photo représentative
étape numéro 2

Pour nous remettre de nos journees de bus, on decide de s'offrir une viree sur le detroit de Magellan et la "Pingüinera" de la Isla Magdalena.



En route Pour Punta Arenas

8/01/2009 photo représentative
étape numéro 1

Apres 15h d'avion, nous voila bien arrives a Santiago, ou, le choc, il fait bien 30 degres, apres avoir connu les temperatures negatives hivernales chez nous! Une pause glace s'impose... Et hop, on prend le bus le soir même direction Puerto Montt, puis arrives a Puerto Montt, le bus direction Punta Arenas, soit... pres de 50h de bus au total, et 3 nuits assis!!! Un peu long, surtout que la Patagonie argentine est un peu monotone, c'est la pampa. Heureusement, il y a quand même quelques moutons, guanacos (espece de lama) et ñandus (espece d'autruche) pour peupler le paysage.



Sur le départ...

4/01/2009

Cette fois, on est sur la bonne voie... Le programme n'est pas tout à fait calé, mais les sacs sont faits, les déménagements et autres travaux en cours sont à peu près bouclés, il ne reste plus qu'à s'envoler pour Santiago...
Ce blog devrait nous permettre, si tout va bien, de mettre en ligne quelques nouvelles de nos tribulations Chiliennes !

A bientôt



Ajouter une étape ou un nouveau message


www.SophetNico.fr - v0.5 - 11/2008
Contact : sophetnico at sophetnico point fr

J'essaie de faire en sorte que ce site respecte les recommandations du W3C,
il s'affiche donc mieux avec un navigateur qui les respecte aussi comme Firefox